Heng Thillen
Lauréat 2013
Heng Thillen

Heng Thillen voulait devenir physicien ou ingénieur. « Pendant la dernière année d’études secondaires, j’étais encore incertain quant à la voie à choisir », raconte-il. Finalement il a opté pour des études en ingénierie, « parce que je savais qu’avec un diplôme en physique, je pouvais uniquement devenir enseignant au Luxembourg et je n’avais pas envie de faire ça ». Il n’a pas regretté son choix. Après ses études en génie mécanique à Karlsruhe, il a effectué un stage d’un an auprès de l’Agence Spatiale Européenne (ESA) aux Pays-Bas avant de rentrer au Grand-Duché.

Il a pris connaissance du « Prix d’excellence » par l’ association des étudiants ANEIL et son colocataire à Karlsruhe qui avait déjà remporté le prix avec la meilleure mention l’année précédente. « C’est vraiment génial de voir que notre travail est valorisé par d’autres personnes que nos professeurs de fac », dit Thillen sur l’importance du prix.  Il a mis l’argent de côté. « Cela m’a rendu service pendant mon séjour aux Pays-Bas », confie-t-il.